Aujourd’hui, point méthodologie, on va parler d’un sujet essentiel, comment apprendre ces dizaines de chiffres de dates qui s’accumulent en prépa HEC ?

J’avais parlé de méthodes de mémorisation dans un article précédent sans me concentrer sur les méthodes pour apprendre par cœur. Je vous présente ici deux outils pour aborder cette problématique et réussir au mieux vos dissertations d’ESH ! 😉

La répétition espacée :

C’est une méthode que j’ai beaucoup utilisé pendant mes années de prépa. Que ce soit pour les langues (vocabulaire), l’ESH (dates et auteur) ou la CG (citations…). Elle consiste à s’interroger sur des cartes recto-verso et à espacer les répétitions sur les cartes qu’on connaît bien tout en répétant au maximum celles qu’on ne connaît pas.

Cette méthode se base sur de nombreuses études de la mémoire. On l’appelle aussi le système de Leitner, du nom du journaliste scientifique allemand qui l’a popularisée.

Voici une petite illustration pour comprendre l’idée générale :

Une carte à laquelle on a répondu correctement du premier coup se retrouve directement dans une “boite” que l’on répète moins souvent, tandis que la boite n°1 sera répété très régulièrement jusqu’à être vide ou presque. Lui utilisait des boites pour ranger ses cartes, mais nous n’aurons pas besoin de ça !

Comment appliquer cela en prépa HEC ?

L’idée pour appliquer cette méthode n’est pas de faire ses cartes à la main et de se perdre dans des centaines de fiches bristol (quoi que…). Il y a de nombreux logiciels qui sont très simples à utiliser et qui font très bien le boulot à notre place. Que ce soit sur l’espacement des répétitions ou la création des “flashcards”. 

Le plus connu est Anki, qui est disponible sur Mac, Linux, Windows ou même sur IOS ou Android (pour réviser sur vos temps morts 😉).

C’est celui que j’ai utilisé pour mes années de prépa, car il est simple d’utilisation, on peut créer facilement des “decks” de cartes et le logiciel se charge de régler la répétition des cartes mal assimilées.

Sur mobile, on a Quizlet qui fait bien le taf et qui est facile à prendre en main. Vous pouvez créer vos cartes facilement, les personnaliser etc.

En pratique …

L’idée est alors d’écrire un énoncé clair et simple d’un côté de la carte, et la réponse à cette énoncé de l’autre côté.

Par exemple :

“Grande conférence de Berlin pour le partage de l’Afrique” côté recto

“1884” au verso.

Ou encore …

“Schumpeter 1942” au recto

“Capitalisme, Socialisme et Démocratie” verso…

A vous de faire vos cartes comme vous le voulez pour les apprendre au mieux !

Pandanote :

Je vous ai déjà parlé de Pandanote dans cette article sur les questions les plus courantes sur l’ESH en prépa HEC.

Pandanote vous permet de ficher facilement vos cours et de vous interroger en créant des textes à trous, c’est simple et gratuit !

J’ai fait une petite vidéo explicative sur le logiciel et son utilisation en prépa HEC :